Accueil   Plan   Livre d'or Favoris


Nb visiteurs uniques: 789548
Nb visiteurs aujourd'hui: 2
Nb visiteurs connectés: 1


M1 GARAND


Le fusil M1 fut conçu par John Cornélius Garand, un véritable génie dans ce domaine. En 1936, ce fut le 1er fusil semi automatique adopté par une puissance militaire. Il ne reçut jamais de dénomination officielle mais on le connaît sous le nom de M1 Garand.

Durant la guerre, il fut produit par deux firmes qu'étaient Winchester Repeating Arms et Springfield Armory. D'autres entreprises en assurèrent la production dans l'après guerre comme Harrington & Richardson ou International Haverster Company. Winchester arrêta la fabrication du M1 Garand en juin 1945 et Springfield produisit son dernier M1 servant durant la conflit avec le numéro de nomenclature 3.881.081. Les fusils produits par les deux firmes étaient identiques et la seule façon de les différencier était de consulter l'inscription SA ou WRA pour savoir quel était la firme qui l'avait fabriqué.

Le M1 était un excellent fusil. Avec son chargeur et son mode semi-automatique, le soldat dispose d'une puissance de feu supérieure à celle de son adversaire qui dispose encore généralement d'un fusil à répétition. Ajouté à cela, un faible recul, un entretien assez aisé et une bonne précision de tir, on obtient le fusil quasi-parfait. Evidemment, le M1 Garand avait ses petits défauts. Tout d'abord, son poids assez impressionnant car atteignant les 4.9 kg et son second défaut était que l'on ne puisse pas y insérer qu'une seule balle. Dernière imperfection, l'éjection du chargeur produisait un bruit horrible et dangereux s'il agit d'être discret…

Le M1 Garand pouvait également être équipé d'une baïonnette même si cette dernière n'était pas indispensable. La baïonnette M1905 fut alors modernisé et appelé M1942 car la plupart des baïonnettes furent produites cette année. C'est ainsi que pas moins de cinq firmes se chargèrent de sa fabrication pour répondre à une demande de plus en plus forte.

Le M1 Garand fut donc un fusil très polyvalent et il servit avec succès sur tous les fronts. Il fut avec le PM Thompson, une des armes les plus appréciées par l'armée américaine. Il en fut fabriqué plus de quatre (voire cinq) millions durant la guerre.


M1 Garand reposant fièrement


Retour