Accueil   Plan   Livre d'or Favoris


Nb visiteurs uniques: 789689
Nb visiteurs aujourd'hui: 1
Nb visiteurs connectés: 1


ANNEXE WILLYS


Aujourd'hui on voit encore bon nombre de jeep lors de différents rassemblements ou bien même sur route. Mais il faut hélas admettre que peu d'entre elles aient transportés les alliés et leurs approvisionnements en 1944-1945. Un oeil expert ou un bon bouquin (sans faire de publicité le "becker jeep") vous permettra de voir à quel véhicule vous avez à faire... Cette fiche a pour but de vous sensibiliser aux différents cas que vous pourrez rencontrer sur le terrain.

Dans le meilleur des cas, la caisse et le châssis seront d'époque mais on trouvera des pièces re-fabriquées ou des copies. Mais dans ce cas là, il faut s'estimer heureux d'être tomber sur ce véhicule et envier son propriétaire...

Il peut arriver aussi que vous tombiez sur une jeep avec la plupart des pièces inter changées. Châssis Hotchkiss, caisse Willys, pièces Ford.. Ceci est dû aux ERGM qui après guerre, ont constitué un stock commun de pièces de tout bord. Puis ils ont remontés des jeep uniformisées sans se soucier des pièces utilisées. Seuls les véhicules bénéficiant de petits travaux tels l'électricité ne sont pas concernés par ces mesures.

Maintenant le cas de loin le plus classique... L'armée française s'est doté après guerre d'une jeep qu'elle a fabriqué sous licence et qui ressemble esthétiquement en tout point à la jeep Willys. De nombreux collectionneurs ont acquit ce véhicule moins cher et plus fiable, puis l'ont américanisé afin de lui donner une pseudo valeur historique. Néanmoins un oeil averti peut assez aisément distinguer une Willys d'une Hotchkiss américanisé : annexe Hotchkiss

Autre cas un peu moins courant mais déjà vu... On peut trouver une jeep américaine mais un modèle après guerre comme les jeep M38 qui circulent lors de défilés commémorant la libération de la normandie. Ce cas reste cependant peu fréquent.

En conclusion, il faut garder un oeil critique sur la jeep militaire kaki avec une grande étoile blanche sur le capot... Le mieux afin de se renseigner est de faire un rapide tour du véhicule et d'en discuter avec le propriétaire qui pourra alors expliquer ses origines, bidouillages et autres péripéties.

Retour Fiche